Utiliser un ministudio pour packshot

La photographie possède plusieurs branches dont le packshot. Vous pouvez apercevoir que certains professionnels s’axent plus sur la mise en valeur d’un produit. Les images seront par la suite placées dans les catalogues ou sur les sites, mais ils peuvent également être destinés à compléter un dossier pour une démarche de contrôle qualité. Pour arriver à ces résultats, il faut un ministudio et de bons équipements.

 

L’éclairage dans le ministudio

La plupart des professionnels spécialisés en packshot paris travaillent dans un ministudio avec un arrière-plan en blanc. Cette couleur répartit mieux la lumière sans qu’on ait des ombres portées au résultat. Elle met plus en valeur le produit ou l’objet à photographier. Pour apporter plus de luminosité dans l’ensemble, le photographe peut avoir recours à une source extérieure de l’enceinte comme une lampe de bureau assez puissante. Il est également possible d’utiliser un éclairage intérieur comme deux tubes de types lumières du jour.

 

Le réglage de l’exposition

Il faudra également régler la sensibilité sur votre appareil photo, car trop d’éclairage sur un côté pourrait venir gâcher le résultat. Ce qui vous obligera à travailler plus en postproduction. Il est conseillé de mettre cette sensibilité à 100 ou 200 ISO. Vous pouvez par la suite l’augmenter petit à petit si vous n’êtes pas satisfait de l’éclairage. Pour l’ouverture, optez pour un F/8 ou un F/16 pour avoir une netteté sur l’objet. Pour arriver à une belle image, il n’y a pas de secret, il faudra régler l’appareil et faire des essais sur le produit ou l’objet principal.

 

La prise de vue

Une fois l’éclairage réglé, il faut mettre l’objet en place. Il est possible de créer un décor autour de lui pour le mettre en valeur. Pour un cadrage précis, les photographes travaillent avec des appareils sur pied. Si l’éclairage ne vous satisfait pas, il faudra régler la vitesse de vue pour ne pas avoir à beaucoup retoucher l’image après la prise. Dans ce cas, l’usage du pied de l’appareil est très important. Vous pourrez ainsi mettre la vitesse au plus lente. Il ne faut pas oublier de régler l’ouverture de l’appareil pour avoir un résultat plus net. Si vous n’êtes pas sûr de votre réglage, vous pouvez déclencher le retardateur.

Même si vous avez de belles images après les prises de vue, il faudra passer au traitement d’image avec les logiciels. Vous pourrez gommer les petites imperfections et éventuellement les ombres.

 

 

 

 

Laisser un commentaire