Système de chauffage : chaudière ou pompes à chaleur ?

Une bonne isolation avec un système de chauffage performant apporte plus de confort dans votre maison. Avant de choisir votre dispositif de chauffage, découvrez d’abord les plus et les moins de chaque appareil.

Chaudière

Si vous optez pour la chaudière, vous devez encore choisir l’énergie à utiliser : gaz, bois, fioul, électricité.

Chaudière électrique

En neuf comme en rénovation, la chaudière électrique reste la plus prisée grâce à sa pose facile et peu coûteuse. Vous faites juste un raccordement à l’installation électrique et l’appareil peut aussitôt fonctionner. Elle offre un bon rendement thermique (proche des 100 %) et un confort optimal. Elle n’émet ni de bruit, ni d’odeur ni de gaz à effet de serre. Mais son utilisation va faire grimper votre facture d’énergie. La chaudière électrique est alors plus utilisée comme chauffage d’appoint.

Chaudière au gaz

C’est une des solutions les plus avantageuses lorsque votre installation est reliée au gaz naturel (gaz de ville). Elle utilise une source d’énergie peu polluante et à prix accessible. Elle est peu encombrante, facile à installer et facile à utiliser. Son utilisation vous permet aussi d’être éligible au crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et à la prime énergie.

Dans le cas où vous n’êtes pas raccordé au gaz de ville, vous allez devoir utiliser du propane, qui est de loin plus coûteux.

Chaudière à bois

Si vous n’êtes pas raccordé au gaz naturel, l’utilisation d’une chaudière à bois est une option qui s’offre à vous. Elle utilise des combustibles écologiques et à prix compétitifs. Vous pourrez aussi bénéficier d’aides financières pour réduire le coût de l’installation (CITE, prime énergie, Eco-prêt à taux zéro…). Mais la chaudière à bois est moins pratique que les autres appareils. Elle occupe plus d’espace et doit être alimentée régulièrement en bûches.

Chaudière au fioul à condensation

À la différence de la chaudière au fioul classique et à basse température, il y a la chaudière au fioul à condensation. Côté confort, elle produit une chaleur homogène et enveloppante. Elle est dotée d’une performance énergétique remarquable et rejette moins de gaz polluant. Mais avant d’opter pour ce modèle,  sachez qu’au cours de ces dernières années, le prix du fioul de cesse de grimper.

Pompe à chaleur

Il existe de nombreux modèles de pompe à chaleur (PAC). L’appareil peut être sol/sol, sol/eau, air/air, air/eau, ou eau/eau.

Pompe à chaleur sol/sol ou sol/eau

La PAC géothermique a une bonne performance thermique et réchauffe rapidement. Elle est compatible avec un radiateur à basse température et un plancher chauffant. Nécessitant des techniques spécifiques, son installation doit être réalisée par un professionnel.

Pompe à chaleur air/air ou air/eau

C’est un appareil facile à installer et facile à utiliser. C’est aussi un système de chauffage réversible, c’est-à-dire qu’elle peut chauffer ou refroidir en fonction de vos besoins. Mais la PAC aérothermique dégage beaucoup de bruit. Il est déconseillé de la poser près des pièces à vivre.

Pompe à chaleur eau/eau

La PAC à eau peut fonctionner sans chauffage d’appoint. Elle chauffe rapidement l’ensemble de la pièce et permet de chauffer l’eau sanitaire. C’est aussi un modèle de PAC réversible. Elle est très avantageuse si vous avez accès à un point d’eau ou une nappe à proximité. Mais son installation est onéreuse et requiert des démarches administratives.

Laisser un commentaire