Solution de déplacement : TAXI ou VTC ?

Les taxis comme les Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC) proposent tous les 2 de vous conduire à bord d’une voiture depuis un point A vers un point B. Sachez les plus et les moins de chaque moyen de transport à travers ces quelques lignes.

Différences entre un taxi et un VTC pour le chauffeur

  • Devenir chauffeur de taxi

Le métier de chauffeur de taxi, tout comme celui du chauffeur de VTC, est une profession réglementée. Vous devez être titulaire d’un permis de conduire de la catégorie B en cours de validité et d’un diplôme PCS1 (diplôme de premiers secours) depuis moins de 2 ans. Il faut aussi passer l’examen du certificat de capacité professionnelle.

Une fois l’examen réussi, vous pouvez choisir entre devenir un artisan, un salarié ou un locataire. Devenir chauffeur de taxi exige en effet l’obtention d’une licence, connue aussi sous le nom d’ADS ou Autorisation De Stationnement. Il faut donc faire une demande auprès de la mairie de votre commune ou auprès d’un chauffeur de taxi qui peut vous céder son ADS. Vous pouvez également en louer ou devenir salarié d’une compagnie de taxi. Tous les 5 ans, vous devez mettre à jour vos connaissances en suivant une formation de 16 h en moyenne.

  • Devenir chauffeur de VTC

Pour devenir un entrepreneur dans ce secteur, il faut d’abord passer l’examen VTC. Les questions se portent généralement sur les domaines de la sécurité routière, du service clients et de la langue française et anglaise. Il est vivement conseillé de suivre des formations pour la préparation de cet examen afin d’optimiser vos chances d’obtenir une carte professionnelle VTC. Après l’obtention de la carte, il est temps pour vous de mettre en place un cadre juridique professionnel. Vous avez le choix entre créer une société et devenir auto-entrepreneur.

Différences entre un taxi et un VTC pour le client

  • Ce qui distingue les taxis

La fixation du prix des trajets en taxi est réglementée par un arrêté préfectoral émis chaque année. En plus de la distance à parcourir, le client peut aussi être en charge des frais d’approche. Si le principal inconvénient des taxis réside dans leurs prix non connus à l’avance, sachez que certaines compagnies proposent déjà des forfaits pour les transferts aéroport/gare, les courses professionnelles, etc.

Pour être pris en charge par un taxi, vous pouvez faire une réservation, vous rendre en stationnement ou juste le prendre à la volée. Les taxis sont, par ailleurs, faciles à reconnaître grâce au plot lumineux sur leur toit, où il est marqué « TAXI ». Ce dispositif est en vert si le taxi est libre, et en rouge, s’il est occupé.

  • Avantages et inconvénients des VTC

Si vous avez recours à un VTC, le prix du trajet est fixé dès la réservation. Il tient compte de la distance à parcourir et de la durée du voyage, et non des frais d’approche. Le professionnel est libre quant à la fixation des prix. Contrairement à un taxi, les VTC ne disposent pas de signe distinctif apparent. Vous pouvez alors voyager en toute discrétion, surtout pour vos rencontres professionnelles et vos grands événements.

Laisser un commentaire