Installation et fonctionnement d’un portail électrique

Sur les résidences récemment construites, nous pouvons constater qu’on voit de plus en plus de portails électriques. Si les propriétaires ont décidé d’adopter un portail électrique, ce n’est pas lié au budget qu’ils ont. Pour mieux comprendre leur choix, nous vous invitons à poursuivre cet article et nous allons également vous faire découvrir comme ces types de portails fonctionnent et s’installent.

Pourquoi installer un portail électrique ?

Vu le prix du portail électrique, vous vous demandez surement s’il est vraiment important de l’avoir dans votre résidence. Avant d’investir dans ce portail, il faut comprendre ses avantages. Comparé à un simple portail qui s’ouvre manuellement, le portail électrique est plus pratique. À l’ouverture comme à la fermeture, vous ne serez plus obligé de descendre de votre véhicule. Vous pourrez gérer ceux-ci via une commande à distance, ce qui vous fera du temps. Il n’y a pas qu’au niveau de la praticité que ce portail est plus avantageux. Il est également plus sécuritaire, car tout le monde ne pourra l’ouvrir. Seules personnes qui détiennent la télécommande ou celles qui possèdent le code d’ouverture qui peut l’ouvrir et le fermer. Les portails électriques sont également dotés d’un détecteur d’obstacles qui permettent d’éviter les risques d’accident lors de la fermeture.

Comment fonctionne un portail électrique ?

Il est à noter que vous pourrez trouver sur le marché différents modèles de portails électriques et chaque modèle a son système de fonctionnement. Un portail électrique peut être équipé d’une motorisation à bras. C’est le système que l’on peut trouver sur la plupart des portails à deux vantaux. La fermeture comme l’ouverture va se faire comme un bras humain, car de chaque côté du vantail un bras articulé sera installé. La motorisation à vérin est un autre système que l’on peut trouver sur un portail électrique. Il est plus adapté aux portails à vantaux faits dans des matériaux plus lourds. Pour ce système, ce sont les vérins de chaque côté qui assureront l’ouverture et la fermeture. Ils fonctionnent comme des vis qui tournent dans un écrou fixé au portail. La motorisation enterrée est également aussi très demandée pour son côté esthétique. En effet, les dispositifs qui ouvriront et fermeront le portail seront cachés. La motorisation enterrée combine à la fois le système à vérins et le système à bras. Pour le portail coulissant, la motorisation à rail au sol est le plus adéquate. Le portail va alors glisser sur le rail de guidage grâce à un moteur. Si vous ne voulez pas installer le rail au sol, vous pouvez envisager un portail électrique avec motorisation autoportante. Dans ce cas, le portail ne va pas toucher le sol et s’ouvrira en suspension grâce à une crémaillère installée en suspension.

Comment installer le portail électrique ?

Pour des raisons techniques ainsi que pour votre sécurité, il est conseillé de faire appel à des professionnels pour cette installation. Avant l’installation même, il faudra penser à l’appeler pour vous conseiller au type de motorisation à prendre et aussi au modèle de portail le plus adapté à votre résidence. L’installation peut se résumer en quelques étapes et ceci commence par l’installation des bras ou des vérins. Si vous avez une motorisation à rail ou une motorisation autoportante, il faut poser le rail de guidage ou la crémaillère. Il faut poursuivre avec la mise en place du tableau électrique en le raccordant à une source électrique. L’étape suivante est la connexion des accessoires du boîtier de contrôle, ce qui ne sera pas difficile, car chaque élément aura une borne et une couleur y correspondra. Si les étapes semblent être faciles, à l’installation, vous allez rencontrer certaines difficultés même si vous êtes bon bricoleur.

 

Laisser un commentaire