Conjonctivite et allergie : comment agir efficacement ?

La conjonctivite allergique est une inflammation de l’œil et plus exactement de la membrane qui recouvre le globe oculaire. Elle est liée à la présence d’un allergène. Contrairement à une infection liée à un virus, ou une bactérie, elle se soignera plus facilement. Afin d’identifier clairement la cause de vos problèmes, il sera nécessaire de respecter le parcours de soin en prenant dans un premier temps un rendez-vous chez votre médecin traitant qui vous prescrira une prise de sang. Suite à ce prélèvement sanguin qui viendra confirmer ou non la présence d’une allergie, vous serez convié à rencontrer un spécialiste qui tentera d’isoler un ou plusieurs allergènes. Dans cet article, nous verrons comment il est possible d’agir efficacement afin d’éviter un éventuel choc anaphylactique.

Conjonctivites allergiques : symptômes et traitements

L’inflammation de l’œil, qui est une réaction normale du système immunitaire, est facilement repérable en raison de la gêne qu’elle peut occasionner. Le plus souvent, des démangeaisons feront leur apparition. Elles peuvent être d’intensités très différentes allant du simple chatouillement à la sensation de brûlure. Les frottements réguliers viendront l’accentuer. Dans d’autres cas, il sera possible d’identifier des rougeurs, des larmes en plus ou moins grande quantité ou encore des gonflements. Afin de vous rendre la vie plus facile, surtout lorsque vous souffrez d’allergies saisonnières, vous trouverez votre premier traitement en libre-service en pharmacie. Il s’agira d’un collyre spécialement dédié au soulagement de la conjonctivite allergique. Dans le cas où vous n’êtes pas certain que la cause de votre irritation soit liée à un allergène, nous vous conseillons de commencer par vous rincer l’œil avec de l’eau physiologique afin de vous débarrasser d’une éventuelle substance irritante. En cas de problème, n’hésitez pas à décrire vos symptômes à votre pharmacien qui pourra vous guider en fonction du type de conjonctivite que vous présentez.

Éternuements, démangeaisons, éruptions cutanées… Vers une prise en charge globale de l’allergie

Les allergies respiratoires peuvent survenir n’importe quand dans la vie. Un changement de région, de pays, ou simplement de climat peut provoquer différentes réactions. La première crise peut être surprenante, mais il ne faut pas s’inquiéter si aucun gonflement n’est à noter au niveau de la gorge. Afin de traiter vos allergies dans leur ensemble et avant même d’envisager une désensibilisation, il faudra passer à l’action en prenant quotidiennement un antihistaminique qui viendra réduire l’inflammation, voire la stopper temporairement. Il sera également possible d’utiliser un spray nasal pour nettoyer vos narines. Certains traitements disponibles sur ordonnance contiennent de la cortisone et vous aideront à prendre en charge les situations les plus complexes. Évidemment, il faudra limiter les contacts entre vous et l’allergène mis en cause, cela est certes plus difficile à dire qu’à faire surtout dans le cas d’une allergie au pollen. N’hésitez pas enfin à vous renseigner sur différents remèdes de grand-mère qui sont parfois efficaces, mais qui ne remplaceront jamais l’avis d’un professionnel.

Laisser un commentaire