Comment réaliser le réseau électrique extérieur

pieuvre-électrique

L’installation électrique d’un logement peut disposer de quelques éléments placés à l’extérieur du bâti. Pour parer aux différents risques, la norme NF C15 100 prévoit un certain nombre de règles propres à ce type d’installation auquel l’électricien doit se conformer. De la détermination du composant du réseau extérieur, en passant par leur installation, voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

La conception du réseau électrique extérieur

Une partie de l’installation électrique est parfois réalisée à l’extérieur du logement. La conception de cette partie de l’installation répond à des règles spécifiques prévues par la NF C15 100.En effet, les composants du réseau électrique extérieur doivent faire l’objet d’une meilleure protection étant donné qu’ils sont fortement exposés à plus de risque.

Conformément à la norme, le réseau extérieur est constitué des circuits d’éclairages, des câblages enterrés, de prises et d’autres circuits spécialisés. Mais, quel que soit le type de circuit, la NF C15 100. Prévois l’installation d’un interrupteur différentiel de 30 mA en amont du circuit et à l’intérieur du tableau électrique

La norme préconise aussi des règles spécifiques quant aux matériaux extérieurs et à la méthode utilisée pour leur installation. Ainsi, les foyers lumineux comme les socles de prise doivent avoir un indice minimum de protection IP24. Mais lors que l’emplacement de ces éléments se trouve à proximité de la piscine ou de l’arrosage, il faut privilégier les matériaux IP44, IP65 ou IP68. Quant aux applications et alimentations qui ne sont pas fixent au bâtiment, il faudra concevoir des circuits spécialisés.

Dans quel cas prévoir une installation électrique d’extérieure

A Asnières-sur-Seine, l’électricien est souvent amené à concevoir une installation électrique d’extérieure pour divers besoins. Parmi les obligations légales qui requièrent la conception d’un circuit par l’électricien Asnières-sur-Seine, il y a l’éclairage commandé par un détecteur de présence ou un interrupteur.

Et accessoirement, d’autres circuits sont nécessaires pour les besoins particuliers des installations extérieures du logement. Ainsi, si le logement dispose d’un portail électrique, un circuit spécialisé doit être conçu. Il faut prévoir à cet effet un différentiel à haute sensibilité et un circuit enterré venant du tableau électrique en passant par les composants du portail jusqu’à l’emplacement de celui-ci.

Aussi, les dépendances telles que la cave, les garages doivent aussi disposer d’éclairage et de prise électrique. Dans ce cas, les circuits peuvent partir du tableau de répartition principale ou d’un tableau de répartition secondaire placé dans ce type de local. Ainsi, quel que soit le logement et ses besoins, une installation électrique d’extérieur reste très pratique, voir indispensable.

Laisser un commentaire