Comment prendre les congés payés en entreprise ?

Un droit qui peut être problématique pour les entreprises mais qui réjouit les salariés, les demandes de congés se posentchaque année dans toutes les sociétés. Que vous fassiez partie de ceux qui en bénéficientplus ou ceux qui n’en ont presque pas, le plus important pour les congés payés c’est de les prendre à bon escient pour pouvoir profiter au maximum d’un repos bien mérité. Dans cet article, nous allons voir comment bien gérer ses congésen entreprise.

Comment poser ses congés ?

Avant de poser sa demande, il convient pour un salarié de s’informer en premier lieu du nombre de congés dont il bénéficie. En général, votre solde de congé payé est indiqué sur votre fiche de paie et il est calculé sur une période situéeen du début du mois de juin jusqu’en mai de l’année suivante. Et selon les droits du travail, un salarié devrait gagner 2,5 jours de congé par mois.

Contrairement à ce que l’on pense souvent, il n’est pas nécessaire d’attendre une année avant de poser sa demande de congé. En effet, certaines entreprises acceptent que leurs employés arrivés récemment anticipent des demandes. Toutefois, ces congés vont être déduits du solde de congé de l’année suivante.

Les formalités de demande

La procédure de demande de congé n’étant pas précisée par le Code du travail, le droit de poser des jours de congéappartient à tous les salariés en adressant à son employeur qui peut accepter ou refuser.

En général, les entreprises ont chacune leurs propres procédures interne pour les demandes des salariés. Et de nos jours, la plupart des sociétés font usage d’un logiciel internepour faciliter les procédures de demandes. C’est une méthode adoptée par les entreprises pour faire en sorte que la gestion des congés se fasse plus simplement. Si vous êtes intéressés par ce genre de logiciel, vous pouvez consulter Manatime qui dispose d’une large gamme de solutions pour faciliter la gestion de personnel en entreprise. A partir de cette plateforme, l’employeur pourra formuler sa décision plus simplement s’il accorde ou pas les dates proposées.

Si l’entreprise ne dispose pas de procédure spécifique, il va falloir que l’employé adresse une lettre de demande de congé payé au service RH ou à la direction de son entreprise en y indiquant les dates.

Le choix de l’employeur

Selon l’entreprise, les jours de congés payés peuvent être fixés par l’employeur. En effet, il arrive que les dates de congés soient décidés d’une convention de l’administration de l’entreprise. Cependant, les salariés ont toujours le droit de soumettre leur proposition.

Le congé parental

Si vous allez bientôt être parent, vous pouvez obtenir un congé parental. C’est un congé qui figure dans votre droit de salarié que vous pouvez demander à votre employeur. Mais contrairement au congé normal, le congé parental n’est pas rémunéré sauf sous certaines conditions.Comment procéder pour le demander ?

Qu’est-ce qu’un congé parental ?

Le congé parental est un dispositif complémentaire au congé de maternité et paternité mis en place par la loi. C’est un avantage qui permet à la mère ou au père de profiter d’une absence au travail afin d’élever leur enfant nouveau-né ou adopté. Le travail du parent sera donc suspendu le temps de son congé.

Ce type de congé peut être pris à tout moment pour une durée initiale d’un an. Toutefois, il est possible de prolonger ce congé deux fois. Ainsi, sur autorisation, il est possible de prolonger le congé parental jusqu’à 3 ans. Cependant, selon l’entreprise, le congé parental pourrait n’être offert qu’aux salariés ayant effectué au minimum un an de service continu au sein de la boîte.

            Quand et comment demander un congé parental ?

Pour bénéficier du congé parental, il faudra adresser une lettre recommandée avec avis de réception à votre employeur. La lettre mentionnera la date prévue ainsi que la durée du congé. Et pour bénéficier d’une rémunération, il est par exemple possible de demander que la durée complète du travail soit réduite selon les conditions proposées par l’entreprise.

Le meilleur moment pour prendre votre congé suite à votre congé de maternité, paternité ou d’adoption c’est un mois avant le dernier jour du congé.Dans d’autres cas, le parent devra avertir son employeur 2 mois avant le commencement du congé. D’ailleurs, c’est un congé qui peut être renouvelédans un minimum de 2 mois avant l’expiration du congé en cours.

            La condition du congé parental

Un congé parental est un droit, ce qui fait qu’il ne peut être refusé par l’employeur. Comme nous l’avons mentionné, c’est un congé qui suspend le contrat de travail. Et il ne peut y avoir rémunérationà moins d’avoir fait un accord avec l’entreprise. Pour autant, la durée du travail si le parent décide de travailler partiellement ne peut excéder 80% et ne peut être en dessous de 16 heures par semaine.

Comment optimiser les congés ?

En vous organisant un peu, il vous est possible de profiter encore plus de vos vacances. Une bonne gestion de son congé permet d’avoir de meilleurs moments de repos mérités. Pensez donc à vérifier souvent votre solde de congé sur votre logiciel RH ou renseignez-vous directement au service RH de votre entreprise sielle ne dispose pas de dispositif de gestion de congé.

            Comment gérer ses congés ?

Pour éviter de vous sentir privé de vacance, il vous suffit de choisir le moment propice pour prendre votre congé afin de profiter toujours un maximum de ce temps libre rémunéré.

                        Se projeter sur une année

Tout est question de stratégie. Réfléchissez au moment où vous êtes le plus susceptible de prendre des vacances. Prenez aussi en compte si vous avez des projets importants à gérer au sein de l’entreprise cette année. Notez aussi quand vos collègues pourront partir en congés. En vérifiant tout cela, avant de poser votre congé, vous pouvez être sûr de choisir le moment optimal pour votre congé.

                        Garder des jours pour les imprévus

La prévoyance est toujours une grande vertu. On ne peut pas prévoir un enfant malade, un impératif familial, un problème de santé, une grève, etc. C’est la raison pour laquelle il est plus sage d’avoir des jours de réserves pour éviter de se trouver dans une situation délicate.

                        Ne pas poser ses congés au dernier moment

Les demandes de congés non justifiées ne joueront pas en votre faveur. Un employeur a tout à fait le droit de refuser les demandes de derniers moments. Dans le cas où vous déposerez votre demande trois mois à l’avance, vos supérieurs hiérarchiques auront plus de temps pour les étudier et les valider. En général, les salariés sont informés un mois à l’avance de la validation de leurs congés.

            Comment avoir plus de congés ?

Vous souhaitez avoir plus de vacances ? Fractionner vos jours de congé peut-être la solution. C’est une pratique encore peu connue mais qui vous permet de bénéficier jusqu’à deux jours de vacances en plus. Pour ce faire, il suffit de poser les jours de congé hors de la période légale, soit entre Novembre et Avril. Ces congés supplémentaires grâce aux fractionnements sont le nombre de congés payés qui reste à prendre après le mois d’octobre.

Laisser un commentaire